L'IGN (94) réorganise son service impression et installe une Rapida 145-5 avec QualiTronic ColorControl

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) basé à Saint-Mandé a installé l’été dernier une nouvelle presse offset KBA Rapida 145-5 équipée du système de mesure et de régulation en ligne des encrages QualiTronic ColorControl et du changement automatique des plaques d’impression DriveTronic FAPC pour rationaliser son service impression. La nouvelle machine qui remplace deux presses offset âgées d’une vingtaine d’années a été configurée pour imprimer une multitude de travaux cartographiques de grande qualité pour le compte de l’IGN et d’autres clients.

Le spécialiste de la cartographie

L'IGN est un établissement public national placé sous la double tutelle du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et du ministère de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de la forêt. Il a pour vocation de décrire la surface du territoire national et l'occupation de son sol, et d'élaborer et de mettre à jour l'inventaire permanent des ressources forestières nationales. Au 31 décembre 2014, l’institut comptait 1716 agents dont 38 au service impression à Saint-Mandé et 11 au service finition à Villefranche-sur-Cher, ayant réalisé un chiffre d’affaires de 45,53 M€ hors subventions pour charge de service public.  

90% des travaux réalisés par le service impression de l’IGN sont des cartes topographiques et routières vendues sous la marque IGN. On y trouve des atlas routiers spiralés ou dos carré collé, des cartes de France maxi format plastifiées, des mini cartes, des cartes topographiques, routières ou touristiques (du 1/25 000e au 1/1 000 000e), des cartes en relief thermoformées ou encore des posters. L’ensemble de l’impression, ainsi qu’une grande partie de la finition, c’est-à-dire découpe, pliage, thermoformage et pelliculage sont assurés en interne. L’IGN imprime aussi les cartes nationales pour le Luxembourg, ainsi que divers travaux pour des tiers comme d’autres opérateurs de l’État, les pompiers, les Conseils Régionaux et les offices de tourisme. Le service impression assure également la production de l’ensemble des outils de communication interne et externe de l’IGN.      

Réorganisation du service impression

L’acquisition de la nouvelle KBA Rapida 145 s’inscrit dans un projet complet de réorganisation du service impression qui a été planifié et mis en place par Florence Berthier, chef de service depuis 2009. « Dès mon arrivée à la tête de l’imprimerie, ma mission était de renouveler le parc machines qui commençait à vieillir. », explique Florence Berthier. « Le premier projet qui visait seulement le remplacement de la presse quatre couleurs moyen format de 1992 avait été refusé par les services d’achats de l’État car jugé non viable face à la baisse des tirages et à la crise du marché de l’impression labeur. Nous avons donc dû repenser le projet. Finalement, nous avons décidé de remplacer nos deux presses, dont une KBA Rapida 142-5 de 1998, par une seule machine grand format très automatisée, permettant de réduire le nombre d’opérateurs de 10 à 5 pour un travail en deux équipes. Les opérateurs qui ont dû quitter leurs postes ont bénéficié d’un programme de reconversion. »

Un cahier des charges exigeant

Comme à l’IGN chaque investissement doit obligatoirement passer par un appel d’offre, un cahier des charges très précis a dû être défini en amont. Pour le concevoir toute l’équipe du service impression s’est rendue à la Drupa en 2012, a rencontré les différents constructeurs, et a interrogé le service marketing pour prendre en compte les éventuelles évolutions des produits. C’est Timothée Royer, l’ingénieur de l’équipe, qui a monté le dossier d’appel d’offre et définit les critères d’attribution du marché : « Tout d’abord, il fallait pouvoir imprimer des ouvrages de grande qualité sur divers supports car l’IGN a une excellente réputation qu’il ne fallait pas mettre en péril. Etant donné que la nouvelle presse devait remplacer deux machines, la productivité était également un facteur important. En 2014, nous avons imprimé 3,7 millions de cartes avec deux presses en deux équipes et maintenant tout passe sur une seule machine. La fiabilité de la presse était également cruciale. Comme nous n’avons pas de service maintenance en interne, il fallait que le SAV soit réactif. Quant au constructeur, il devait respecter des délais très serrés afin de pénaliser le moins possible notre production. Nous lui avons ainsi accordé seulement deux mois pour démonter les anciennes machines, livrer et installer la nouvelle et effectuer la formation sur site, tout en tenant compte de la particularité de nos locaux qui se trouvent en sous-sol et qui ne sont accessibles que par une trappe. Après avoir assisté à des démonstrations en direct au sein des usines des différents constructeurs et noté toutes les propositions des candidats selon ces critères, c’est KBA qui a remporté le marché avec une Rapida 145-5 hautement automatisée. »  

Une KBA Rapida 145 automatisée avec QualiTronic ColorControl

Afin de répondre aux exigences de l’IGN en termes de rentabilité, la nouvelle KBA Rapida 145, dont la vitesse d’impression est de 15.000 f/h en version standard, a été dotée du dispositif  DriveTronic FAPC, qui permet de changer toutes les plaques en mode automatique en trois minutes, du DriveTronic SIS, un dispositif électronique de rectification latérale automatique des feuilles sur le tambour de marge d’une précision extrême, ainsi que du CleanTronic, un laveur combiné pour rouleaux, blanchets et cylindres d’impression. Pour assurer que toutes les feuilles imprimées d’un tirage soient bonnes, la machine est également équipée de l’ErgoTronic ColorControl intégré au pupitre de commande et du système de mesure et de régulation en ligne des encrages QualiTronic ColorControl. Conforme à la norme ISO 12647 et PSO, le QualiTronic ColorControl mesure chaque feuille du tirage et régule les encrages en mode dynamique toutes les 10 feuilles.  

Des prestations sur mesure

« Nous sommes très satisfaits du déroulement de l’installation et du démarrage de la KBA Rapida 145. », ajoute Christophe Chenu, le chef du département impression et le responsable exploitation de la nouvelle presse. « KBA a parfaitement respecté les délais imposés et a su gérer les contraintes liées à la configuration de nos locaux, ainsi qu’au fait qu’un de nos conducteurs offset, Alexandre, soit sourd-muet. Un système d’alertes visuelles a donc été installé sur la presse et tous les signaux de la presse sont transférés vers un boîtier qu’Alexandre a toujours sur lui et qui vibre quand la machine se met en route ou s’arrête. »   

Equipé pour l’avenir

Trois mois après la mise en service de la KBA Rapida 145, elle a déjà 1.100.0000 de tours au compteur, assure la production des deux anciennes presses tout en ayant encore des réserves en termes de capacité de production. « On espère dans un premier temps maintenir le niveau actuel de notre production, puis décrocher de nouveaux marchés au sein de notre univers cartographique. », explique Florence Berthier. « Depuis peu, par exemple, nous proposons un nouveau service aux particuliers qui s’appelle « carte à la carte » qui permet de commander des cartes personnalisées via le service en ligne « boutique Loisirs » de l’IGN. Ces cartes sont ensuite imprimées sur nos  traceurs. Un service similaire sera proposé très prochainement aux offices de tourisme qui ont besoin de quelques centaines de cartes pour organiser par exemple, des trails ou des randonnées. Celles-ci seront imprimées sur notre nouvelle presse offset. »

Téléchargements

Sarah Herrenkind
Responsable de Communication

Centre d' Activités Charles de Gaulle 10, rue Henri Farman
93297 Tremblay-en-France Cedex
France

T: (+33 1) 4860-2196
F: (+33 1) 4860-6401
E-Mail

Commander une brochure papier
    Accéder à la commande