Rapport sur les comptes consolidés 2016Koenig & Bauer renoue avec la croissance et les bénéfices

  • Augmentation du chiffre d'affaires de 14 % à 1 167 M€
  • Progression des activités de service, nouvelles parts de marché dans les secteurs de croissance de l’impression d’emballage et de l’impression numérique
  • Prises de commande solides et volume de commandes en cours élevé
  • Marge bénéficiaire la plus élevée des 199 ans de l’histoire de l’entreprise
  • Rentabilité dans tous les segments
  • Augmentation du ratio de capitaux propres à 31 %
  • Proposition de dividende de 50 centimes d’euro par action
  • Guidance 2017 : chiffre d'affaires jusqu’à 1,25 M€ pour une marge opérationnelle d’env. 6 %
  • Nouveaux objectifs pour le Groupe jusqu’à 2021 avec une augmentation du bénéfice de 70 M€  

Avec une progression significative du chiffre d'affaires et du résultat pour l’exercice 2016, le groupe Koenig & Bauer a déjà atteint en grande partie voire dépassé ses objectifs à moyen terme annoncés début 2015 seulement, avec des marges inédites jusqu’à présent. « Nous avons généré une croissance rentable grâce aux marchés actuels et nouveaux dans l’emballage, aux applications industrielles en impression rotative numérique et à la poursuite du développement de notre activité de service – et cela, sans bénéficier d'une conjoncture favorable », a expliqué le CEO Claus Bolza-Schünemann. « Avec la rentabilité de tous les segments, nous avons réalisé un autre de nos objectifs, a déclaré le CFO Dr. Mathias Dähn. Après une décennie de recul du chiffre d’affaires et de marges peu satisfaisantes, nous voulons associer nos actionnaires à cette réussite de façon équitable. Le directoire et le conseil de surveillance proposeront lors de l’assemblée générale qui se tiendra le 23 mai 2017 un dividende de 50 centimes d’euro par action. »  

Évolution positive de l’activité dans le Groupe KBA

En dépit d’un contexte économique mondial et politique qui demeure compliqué, le volume des entrées de commandes se rapproche avec 1 149,7 M€ du chiffre de l’année précédente (1 182,7 M€). Les commandes en carnet se situaient toujours, avec 557,5 M€ à la fin de l’année 2016, à un niveau élevé (2015 : 574,9 M€). Grâce à la réorientation vers les marchés d’avenir, le chiffre d'affaires a dépassé avec 1 167,1 M€ la valeur de l'année précédente (1 025,1 M€) de 13,9 %. En raison de la progression dans les pays européens hors Allemagne, en Amérique du Nord et Amérique latine ainsi qu’en Afrique, la part des exportations se situait avec 85,5 % légèrement au-dessus du niveau élevé de l’année précédente (85,0 %). L’activité dans la région Asie/Pacifique a été marquée par le ralentissement de la conjoncture en Chine.  

Prévisions d’EBT jusqu’à 5 % entièrement réalisées

La hausse significative des bénéfices à leur plus haut niveau des 199 ans de l’histoire de l’entreprise a été permise par la croissance du chiffre d’affaires avec des marges supérieures, la constance d’un fort taux d'utilisation des capacités de production et la réduction durable des coûts de base suite à l’achèvement du programme de restructuration. Le résultat opérationnel (EBIT) et le résultat avant impôts (EBT) sont passés à 62,9 M€ et 56,8 M€, hors produits exceptionnels. Avec 4,9 %, la marge opérationnelle prévue de jusqu’à 5 % a été entièrement atteinte. D’importants produits exceptionnels issus des dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles de 22,4 M€ et la prise en compte des impôts différés actifs de 7,4 M€ ont également influencé favorablement le résultat d’exploitation. Le résultat consolidé qui a plus que triplé avec 82,2 M€ (2015 : 26,9 M€) correspond à un résultat proportionnel par action de 4,98 € (exercice précédent : 1,62 €).  

Das Sheetfed-Segment hat seinen Weltmarktanteil im Bogenoffset auf rund 25 % und im Großformat auf deutlich über 60 % gesteigert (1)

La dynamique de rendement positive se poursuit dans le segment Sheetfed

Grâce à la croissance du marché de l’emballage et la conquête d'importantes parts de marché, le segment Sheetfed a pu augmenter son chiffre d’affaires de 9,5 % à 615,0 M€. En dépit des coûts importants induits par les salons et la R&D, l’EBIT a progressé de 25,5 M€ à 31,3 M€ sous l’effet de l’augmentation du chiffre d’affaires avec des marges supérieures, de la bonne utilisation des capacités de production et du développement des activités de service. Après la phase d’accalmie attendue suite à la drupa, le montant des commandes enregistré au quatrième trimestre a atteint le niveau très satisfaisant de 569,7 M€ (2015 : 663,0 M€).    

Croissance des segments Digital & Web sur les marchés d’avenir

La progression des activités de service et des nouvelles applications d'impression numérique a permis la poursuite du développement du segment Digital & Web qui atteint avec un EBIT de 1,9 M€ la zone de rentabilité malgré les coûts de R&D qui ont grevé le résultat sectoriel. Avec une augmentation des entrées de commandes de 28,0 % à 150,8 M€, le chiffre d’affaires a enregistré un bond de 59,0 % à 156,5 M€. Koenig & Bauer compte continuer à gagner du terrain en impression numérique grâce à sa coopération avec HP dans le secteur de l’emballage ondulé et à ses propres gammes RotaJET.  

Die auf der drupa mit hervorragenden Druckergebnissen überzeugende Inkjet-Rollenrotation RotaJET L wird derzeit für neue Anwendungen im Industrie- und Verpackungsdruck weiterentwickelt (2)

Augmentation des commandes, du chiffre d’affaires et des bénéfices dans le segment Special

L’essor des solutions d'impression d’emballage s’est traduit par une hausse des entrées de commandes à 491,4 M€ (2015 : 477,7 M€). En impression de sécurité, nous avons maintenu dans un contexte de concurrence exacerbée notre position de leader international avec une part de marché de plus de 80 %. Le chiffre d’affaires est passé de 422,9 M€ pour l’exercice précédent à 472,0 M€, soit une hausse de 11,6 %. Le bénéfice sectoriel a progressé de 27,7 M€ en 2015 à 42,8 M€.  

Structure bilantielle et solidité financière encore renforcées

La hausse nette du cash flow libre de –23,7 M€ pour l’exercice précédent à 2,3 M€ a contribué à l’augmentation des liquidités à 202 M€ (31.12.2015 : 186,3 M€). Avec des liquidités nettes confortables de 168,1 M€ et des lignes de crédit par caisse et aval respectives de 80,0 M€ et 237,2 M€, Koenig & Bauer dispose d'une base financière solide. De plus, des moyens suffisants sont disponibles pour renforcer l’engagement sur les marchés de croissance et investir dans des processus de production et informatiques efficients. La solidité de la structure du bilan a été encore améliorée par l’augmentation du ratio de capitaux propres par rapport au total du bilan en hausse de 31,1 % (2015 : 26,5 %).  

Les effectifs du Groupe ont augmenté en 2016 de 69 personnes et s’élèvent désormais à 5 318 salariés. En plus d’un renforcement ponctuel du personnel dans le domaine en expansion du SAV et des nouvelles applications pour les marchés de l’emballage et de l’impression numérique, 60 salariés sont entrés dans le Groupe suite à l'acquisition d’Iberica AG qui signe l’entrée sur le marché très dynamique des platines de découpe.  

Guidance pour 2017

« En dépit d'un contexte économique mondial qui demeure complexe, en particulier au vu de l’évolution politique récente, nous abordons avec confiance l’année de notre bicentenaire, a déclaré Claus Bolza-Schünemann. En l’absence de dégradation significative des conditions de notre activité à l'international, nous escomptons en 2017 une croissance organique du chiffre d’affaires du Groupe atteignant jusqu'à 1,25 Mrd€ et un résultat opérationnel proche de 6 %. »  

KBA-MetalPrint hat die erste Mailänder 280 Druck- und Lackierlinie in Betrieb genommen, die ausschließlich Tafeln aus Aluminium bedruckt, die zu boomenden Longcaps für hochwertige Spirituosen verarbeitet werden (3)

Nouveaux objectifs pour le Groupe 2017 - 2021

D’ici 2021, le directoire de KBA vise une croissance organique du chiffre d’affaires du Groupe d’environ 4 % par an, dont plus de la moitié devrait être générée par l’impression d'emballages. L’activité de service, en expansion dans tous les secteurs, et l’accroissement des parts de marché devraient également y contribuer. « Notre objectif, indique le Dr. Mathias Dähn, est qu’à l’avenir tous les secteurs participent à la croissance. Étant donné qu’une progression des ventes de machines en impression fiduciaire est peu probable, nous étudions toutes les opportunités de croissance, y compris des partenariats stratégiques dans le cycle de vie des billets de banque. »  

« Nous ne recherchons pas une croissance à tout prix, mais une croissance rentable, déclare le Dr. Mathias Dähn. En fonction de l’évolution de l’économie mondiale, des marchés de consommation et des investissements nécessaires pour la croissance, nous escomptons jusqu’en 2021 une marge opérationnelle entre 4 % et 9 %. Une augmentation du bénéfice de 70 M€ devrait résulter de l’optimisation du secteur de l’impression fiduciaire et du développement de l’activité de service (respectivement ≈ 20 M€) ainsi que d’un réseau de production intégré et des acquisitions stratégiques (respectivement ≈ 15 M€). »  

Le renforcement de la solidité du Groupe Koenig & Bauer par la réduction de la volatilité et des risques constitue un autre objectif stratégique du directoire. L’accroissement de la part de l'activité de service dans le chiffre d’affaires à 30 % doit améliorer la stabilité des bénéfices. Pour minimiser les risques au niveau du bilan, le financement d'environ un tiers des provisions pour retraites va être à partir de 2017 et en tranches annuelles sur une période maximale de cinq ans couvert par la longévité et les fluctuations de taux d’intérêt. 

Un ratio de dividende de 15 % à 35 % du résultat consolidé, un ratio de capitaux propres > 45 % et une fourchette de fonds de roulement net entre 20 % et 25 % du chiffre d'affaires font également partie des nouveaux objectifs du Groupe.

Téléchargements

Commander une brochure papier
    Accéder à la commande